Lien vers lechinois.com

 

 

 

Collaboration spéciale dent>veronique.chiang at free.fr

 Apprendre le cantonais sur lechinois.com
Collaboration spéciale de Véronique Chiang, traductrice
 veronique.chiang at free.fr


Présentation


Le mot cantonais fait référence à un certain nombre de notions culturelles très différentes. En France, j’imagine que les premières images qui viennent à l’esprit sont celles des plats typiques de la cuisine cantonaise ou bien le cinéma de Hong-Kong qui a su se développer avec sa particularité – la langue cantonaise. Nous voyons donc que le cantonais est une culture complète au sein du monde chinois ; la langue cantonaise est en fait à l’identique une langue particulière à l’intérieur du système linguistique chinois.

Pourquoi donc apprendre le cantonais ?

De nos jours, le chinois – terme général – qui en fait se réfère de manière un peu abusive au chinois mandarin devenu langue officielle en Chine laisse peu de place aux autres langues chinoises et – me direz-vous ! – c’est assez difficile d’apprendre le chinois mandarin … alors pourquoi aller apprendre une langue qui paraît à première vue moins utile.

Pourquoi donc apprendre le cantonais ? Eh bien, on peut y trouver un nombre important de raisons :

* les passionnés de langues : la motivation d’apprendre une langue qui, bien que faisant partie du système linguistique chinois, est en grande partie différente. Un peu comme la passion pour les langues latines : on en apprend une, puis une autre et on se régale dans le monde linguistique qui s’est développé ça et là avec la diversité et la richesse que nous lui connaissons. Et bien, en Chine, c’est pareil : un nombre important de langues et dialectes peuplent l’univers linguistique de ce grand pays. Le cantonais est une de ces langues et est parlé dans plusieurs régions : Guangdong, partie sud du Guangxi, Hong-Kong, Macau sans oublier de nombreuses communautés chinoises outremer.
* les passionnés de culture ethnique : ceux qui veulent voir la Chine sous son vrai jour et en profondeur apprécieront l’accès à un degré supérieur de compréhension par la langue. Bien sûr, le mandarin est l’outil principal à la connaissance de la Chine et de son peuple. Mais il est plus qu’évident que si vous souhaitez percevoir les subtilités qui en font sa richesse multiple, si vous voulez accéder à la culture qui fait que chaque province ou partie de province a sa propre histoire, culture et langue, alors le choix d’une langue supplémentaire chinoise (telle que le cantonais) a toute sa place.

* les cinéphiles : si vous souhaitez vous immerger dans le cinéma de Hong-Kong, il faut savoir que la particularité de la langue cantonaise (sonorité, usages particuliers, emploi de particules renforçant sa vivacité) est un des éléments qui en fait sa caractéristique. Attention, même si vous savez lire le chinois (que vous avez appris via le mandarin) et donc suivez les sous-titres, cela ne vous permet pas d’apprécier la réalité des dialogues en cantonais. En effet, ces sous-titres en chinois standard ne reproduisent pas le contenu des dialogues en langue cantonaise ! Donc si vous voulez aller jusqu’au bout et savoir vraiment ce qui se dit … alors il faut se mettre au cantonais !

* les amoureux de Hong-Kong : vous êtes allés à Hong-Kong et avez eu le coup de foudre ! Certains vous diront que c’est trop occidentalisé mais vous vous avez su regarder Hong-Kong telle qu’elle est : une ville (un territoire) plein de contradictions et d’enthousiasme assumant son histoire et mélangeant tradition, modernité et spécificités. En bref, vous adorez Hong-Kong. Alors là, il faut tout de suite comprendre une chose essentielle : tout d’abord, Hong-Kong ne se vit pleinement que si l’on a accès à la communauté locale via le chinois ; ensuite, le chinois à Hong-Kong, c’est le cantonais ! Bien sûr, les chauffeurs de taxi, restaurateurs et autres commerçants se mettent au mandarin pour le business mais LA langue de Hong-Kong est le cantonais. C’est exactement le même raisonnement pour Macau.

* les conjoints d’une personne chinoise cantophone : il s’agit là d’un cas particulier, mais les couples mixtes n’étant plus quelque chose d’extrêmement rare, je me permets de rajouter ce point : si votre conjoint est de Hong-Kong, SA LANGUE est le cantonais ; si votre conjoint est du Guangdong par exemple, bien sûr il parle un mandarin parfait mais SA LANGUE DE CŒUR, dans la famille et dans la vie locale reste avant tout le cantonais. D’ailleurs, dans la province du Guangdong, quand vous parlez mandarin et que vous rencontrez un cantonais, il n’est pas rare qu’il vous demande : « Et tu sais parler cantonais aussi ? ».

Sur Amazon.com aux États-Unis, pour consulter une liste de volumes en anglais sur le cantonais cliquez sur: Buy a Book  


Sur Amazon.fr en France tapez "cantonese" comme mots-clés:

Recherche :
Mots clés :
En partenariat avec amazon.fr

Chris Wong   Annonce de publication
Chris Wong

Bonjour Michel,

J'ai le plaisir de vous annoncer que la première méthode d'autoapprentissage de cantonais en français a vu le jour.

http://fr.assimil.com/methodes/le-cantonais

En effet, c'est le fruit de plusieurs années de collaboration entre Assimil et moi-même. :-) 

Première édition le 11 septembre 2003
Modifiée le 31 mars 2016