Lien vers lechinois.com


 

 

 

 


 Apprendre le cantonais sur lechinois.com
Collaboration spéciale de Véronique Chiang, traductrice veronique.chiang at free.fr


Comment apprendre le cantonais?

Tout d’abord, il est vrai que le choix d’apprendre le cantonais se heurte à des difficultés d’ordre pratique – à savoir que les organismes dispensant des cours de cantonais sont peu nombreux. Mais la motivation devrait compenser les obstacles rencontrés.

Je pense que dans un premier temps, il faut différencier les personnes ayant déjà appris le mandarin avec une connaissance pratique de la langue écrite (donc la langue commune) pour qui il est aisé de trouver des méthodes de cantonais même s’il n’en existe pas encore en français. L’essentiel est de choisir une méthode qui présente clairement et simplement l’essentiel de la langue cantonaise avec exemples écrits en caractères chinois, ainsi la connaissance du mandarin ou du chinois écrit permettra des progrès très rapides car l’étudiant ciblera très facilement les différences clé et la prononciation particulière – la logique linguistique commune permettant d’avancer vite dans l’ensemble de l’apprentissage (un peu comme un locuteur du français qui apprendrait l’italien ou l’espagnol).

En ce qui concerne les personnes non familiarisées avec la langue chinoise, il y a trois cas de figures :

  • vous avez l’intention de vous intéresser de manière très globale aux langues chinoises : à ce moment-là, je recommande fortement d’apprendre le mandarin dans un premier temps et de n’engager l’étude du cantonais qu’après avoir assimilé de manière suffisante le chinois mandarin afin de s’en servir de base à un apprentissage plus rapide du cantonais. Cela évite d’engager les deux études en parallèle et de stagner dans les deux. Le choix du mandarin en premier est basé sur l’importance des ouvrages et outils consacrés au chinois de type mandarin et permettant une approche globale du système linguistique chinois alors que les manuels consacrés aux autres langues n’offrent qu’une connaissance partielle.
     

  • Vous voulez apprendre uniquement le cantonais : la difficulté réside dans le manque d’outils mais la tâche n’est pas impossible. Le problème majeur étant qu’il n’existe pas à ma connaissance de véritable dictionnaire cantonais, seulement des lexiques – tous les dictionnaires chinois dignes de ce nom affichent en effet la prononciation du mandarin et se concentrent sur les usages du chinois écrit (mandarin) et non pas spécifiques au cantonais.
     

  • Vous souhaitez vous familiariser avec du cantonais pour une utilisation peu approfondie dans le cadre d’un voyage ou d’un séjour dans une région cantophone : il faut choisir un outil simple de sensibilisation au cantonais.

Un point essentiel qui s’adresse à tous les futurs étudiants de cantonais, le cantonais ne possède malheureusement pas une transcription romanisée standardisée comme le pinyin pour le mandarin et fait l’objet de trois transcriptions majeures : Jyutping, Yale et Sydney Lau (il en existe d’autres mais, en général, les manuels utilisent l’une d’entre elles). Donc, il est absolument essentiel de vérifier que les divers ouvrages que vous achetez utilisent la même transcription. Si non, le passage de l’une à l’autre complique encore les choses surtout au niveau débutant.

Concernant l’écriture, on peut bien sûr trouver des supports en caractères traditionnels (Hong Kong) et simplifiés (Guangdong, PRC). Personnellement, je recommande le traditionnel car il y a beaucoup plus d’ouvrages écrits en traditionnel. Par ailleurs, certains caractères typiquement cantonais ont gardé la construction des caractères traditionnels ce qui rend l’usage d’un caractère simplifié à côté d’un caractère purement cantonais non simplifié un peu … étrange. Voici un exemple : pour dire ‘celui là’ – en traditionnel, on voit bien que le premier caractère est le même que le second avec la clef de la bouche en plus 嗰個, alors qu’en simplifié 嗰个 on ne voit plus rien ! Ceci dit, la conversion dans l’un ou l’autre des systèmes d’écriture ne pose aucun problème. Je garde néanmoins un petit faible pour l’écriture traditionnelle qui a beaucoup de charme !

Outils pour l’apprentissage :

1/ Familiarisation
Cantonese Phrasebook / Lonely Planet : ce livre est vraiment très bien fait et correspond tout à fait à cette approche.
Par contre, il est peu adapté aux personnes qui veulent apprendre la langue de manière plus approfondie car peu d’explications sur la construction des phrases et le bon usage syntaxique, pas de progression dans l’apprentissage de la langue et utilisation d’une transcription romanisée qui n’est ni Yale ni Jyutping. Par conséquent, il est difficile de l’intégrer dans une étude plus globale à partir d’autres manuels.

2/ Apprentissage du cantonais avec des caractères chinois
S’adresse tant aux complets débutants en langue chinoise qu’aux personnes connaissant déjà le mandarin. Par contre, les débutants devront compléter l’apprentissage par une aide sur l’écriture s’ils souhaitent maîtriser celle-ci. Bien sûr, pour les complets débutants souhaitant apprendre la langue sans maîtriser l’écriture de chaque caractère, il s’agit de visualiser les caractères et de les mémoriser – les livres mentionnés conviennent tout à fait à cette approche.

Références anglophones
Manuel débutant : A Cantonese Book / Greenwood Press – avec CD.
Manuel intermédiaire : Living Cantonese / Greenwood Press – avec CD.
Lexique : The Right Word in Cantonese / Commercial Press.
Lexique : Phrases in Cantonese / Greenwood Press.

3/ Apprentissage du cantonais sans le support des caractères
Je précise que personnellement je n’approuve pas cette méthode mais bien sûr libre à chacun de faire ce qui lui convient. Par contre, je me permets d’ajouter que je la déconseille foncièrement aux personnes qui ont l’intention de s’intéresser à plusieurs langues chinoises : en effet, le support écrit permet de mettre en évidence beaucoup plus facilement les différences entre chaque langue chinoise et donc d’assimiler beaucoup plus rapidement la nouvelle langue alors que si l’on apprend uniquement un système romanisé, il ne peut y avoir d’interconnexion évidente et il s’agit donc de partir de zéro à chaque fois. Dans ce cas précis, il s’agit alors d’une perte de temps évidente.

4/ Apprentissage du cantonais à partir d’un support écrit en chinois uniquement
Cette méthode ne cible pas uniquement les personnes de langue maternelle chinoise mais aussi tous ceux qui ont une maîtrise du chinois écrit avancée. Il est judicieux dans ce cas de choisir une méthode qui met en évidence la comparaison entre le cantonais et la langue connue telle que le mandarin.
Un bon exemple : 廣州話-一日一題 / 商務印書館 (Commercial Press) – avec CD.

5/ Apprentissage du cantonais à partir de films ou programmes TV
C’est une bonne méthode pour ceux qui ont l’ « oreille qui s’y prête » ou bien ceux qui connaissent déjà du chinois écrit. Je rappelle que – sauf rares exceptions – les sous-titres sont toujours écrits en chinois standard et non pas en cantonais. Il faut donc apprendre les rudiments de la langue cantonaise pour être capable par la suite de déterminer ce qui ‘colle’ complètement à l’écrit du sous-titre de ce qui est purement cantonais (transformé en chinois standard dans le sous-titre) et ainsi progresser dans la connaissance de la langue cantonaise.

6/ Outils en accès libre sur le net
Anglophone
http://www.chinawestexchange.com/Cantonese/index.htm
http://www.cantonese.sheik.co.uk/ (avec un forum)
http://www.omniglot.com/writing/cantonese.htm

Sinophone
http://www.cantonese.org.cn/ (avec un forum)

7/ Apprentissage en ligne payant
Anglophone / Hong kong University of Sciences and Technology
http://lc.ust.hk/~courses/cant/oces.html
Sinophone / The Chinese University of Hong Kong
http://chinese.scs.cuhk.edu.hk/scs/course/lang/chi/gc/cant/?disp=en

Enfin, il est évident que tous ces outils seront efficacement complétés par la présence d’un locuteur cantonais dans le cadre d’un cours ou d’un échange.
Par ailleurs, il existe des programmes pour l’apprentissage du cantonais tant à Hong Kong qu’à Canton pour ceux qui souhaitent étudier la langue sur place.
 

Sur Amazon.com aux États-Unis, pour consulter une liste de volumes en anglais sur le cantonais cliquez sur: Buy a Book  


Sur Amazon.fr en France tapez "cantonese" comme mots-clés:

Recherche :
Mots clés :
En partenariat avec amazon.fr


Première édition le 11 septembre 2003
Modifiée le 31 mars 2016