Lien vers lechinois.com

Boutique du chinois

Nouvel An chinois 2017
ACCUEIL
Version HTML5
Rechercher ce site
MAHJONG gratuit

Jeux chinois

Oracle du Mahjong

Symbolisme des 144 tuiles

Vidéos Mahjong

Gong Hee Fot Choy
Tirage de cartes

Souhaits d'abondance

Astrologie
12 Signes chinois

Oracle du Mahjong

Confucius citations

Biscuit chinois

Nouvel An

I Ching
Yi Jing

Yi King

Kaucim
Tiges de bambou

Guan Yin Oracle

Fengshui

Prénoms
1500 et plus

Mots, expressions

Lexique

Tatouages
Alphabet
Caractères

Lexiques

Boîtes à outils
Méthodes

Dictionnaires

Grammaires

Logiciels

Cours en ligne
HSK tests

Vocabulaire

Exercices

Profs de chinois

Trucs astuces

FAQ
Le Cantonnais

Liens

Arts
contemporains

Galerie leChinois

Photos
Radio TV

Chroniques

Films DVD

Littérature

Affaires

Contact
Annonceurs

Sites amis

Confidentialité
Jeunesse Global
Jeunesse Global
Santé
Beauté
Liberté financière


Galerie leChinois

leChinois.com/arts
Michel Parent, Courtier en art
 
 

Alphabet chinois

Y a-t-il un alphabet chinois?


Il n'y a pas d'alphabet chinois au sens où nous l'entendons pour les langues occidentales. Dans la culture occidentale le mot alphabet est formé des deux premières lettres de l'alphabet grec alpha et bêta. Chacune des lettres de l'alphabet occidental représente un son qui en général n'a pas de signification propre.  Les caractères chinois ne sont pas des lettres. Bien qu'ils y aient des exceptions, les caractères chinois représentent généralement un concept, une idée ou un objet. 

Ce qui se rapproche le plus de notre conception de l'alphabet qui sert à épeler les mots dans les langues occidentales c'est la syllabe. Ainsi pour le chinois moderne on dénombre un ensemble d'environ 400 syllabes. Ces syllabes sont composées de deux éléments: le sheng   et le yun . La première partie, le sheng est la consonne qui débute la syllabe. Le sheng est suivi d'un yun qui est en général une voyelle. On retrouve le yun simple quine compte qu'une seule voyelle telles "a, e, o" et le yun composé tels "ao, ou, an" à titre d'exemples. Par analogie on peut épeler une syllabe qui correspond à un caractère de la même façon que l'on épelle un mot en français. Il s'agit de connaître les 21 sheng et les 38 yun. Mais rappelons qu'un caractère n'est pas nécessairement un mot. Le mot est généralement composé de plusieurs caractères de la même façon que les mots en français comptent en général plusieurs syllabes. Évidemment, nous savons aussi qu'il existe dans les deux cas des mots d'une seule syllabe. 

 


        

 
> Retour à la page des caractères
 
 


Première édition 10 juillet 1999
Modifiée le 03 mars 2016