Alphabet chinois?

Existe-t-il un alphabet chinois?


Alphabet chinois et transcription pinyin.


Il n'y a pas d'alphabet chinois au sens où nous l'entendons pour les langues occidentales.

Dans la culture occidentale le mot alphabet est formé des deux premières lettres de l'alphabet grec alpha et bêta. Chacune des lettres de l'alphabet occidental représente un son qui en général n'a pas de signification propre.

Les caractères chinois ne sont pas des lettres. Bien qu'ils y aient des exceptions, les caractères chinois représentent généralement un concept, une idée ou un objet.

Ce qui se rapproche le plus de notre conception de l'alphabet qui sert à épeler les mots dans les langues occidentales c'est la syllabe. Ainsi pour le chinois moderne on dénombre un ensemble d'environ 400 syllabes. Ces syllabes sont composées de deux éléments: le sheng "声母 shēngmǔ" et le yun " 韵母 yùnmǔ" . La première partie, le sheng est la consonne qui débute la syllabe. Le sheng est suivi d'un yun qui est en général une voyelle. On retrouve le yun simple qui ne compte qu'une seule voyelle telles "a, e, o" et le yun composé tels "ao, ou, an" à titre d'exemples.



Par analogie on peut épeler une syllabe qui correspond à un caractère de la même façon que l'on épelle un mot en français. Il s'agit de connaître les 21 sheng et les 38 yun.

Mais rappelons qu'un caractère n'est pas nécessairement un mot. Le mot est généralement composé de plusieurs caractères de la même façon que les mots en français comptent en général plusieurs syllabes. Évidemment, nous savons aussi qu'il existe dans les deux cas des mots d'une seule syllabe.

En 1958 le gouvernement chinois a adopté une transcription des caractères appelé le pinyin. C'est un alphabet phonétique qui est utilisé pour indiquer la prononciation des caractères chinois. Chaque syllabe chinoise se compose de trois parties : initiale, finale et de la tonalité. Dans la transcription pinyin, il y a 21 initiales "声母 shēngmǔ", 2 semi-voyelles "y et w", 36 finales " 韵母 yùnmǔ", 4 tons et un ton neutre.