Lien vers lechinois.com



 

 

 
 Le système d'éducation de la Chine
par Michel Parent

 

 


Les différences entre l'éducation chinoise et française

Source: france-chine@yahoogroupes.fr par Arnaud Sauvage

Quelques éléments sur les éducations scolaires chinoise et française de la maternelle au lycée... à préciser et à corriger par ceux qui auraient un vécu comparatif .

I Maternelle

France (de l'âge de 3 ans à 5 ans) : 24 heures par semaine (4 jours) pour approfondir le langage, découvrir l'écrit, savoir se comporter en groupe, maitriser son corps, découvrir le monde et imaginer... jeux, dessins, danse, sport, sieste, gouter, règles à respecter...

Chine (de l'âge de 3 ans à 5 ans) : durée horaire variable (sur 5 jours) selon les parents... enseignement similaire à la France.

II Élémentaire

France (de 6 ans à 10 ans) : 24 heures par semaine (4 jours) reparties en 10h (à 6 ans et 7 ans) puis 8 h (de 8 ans à 10 ans) de français, 5h de maths, 3h de sport, 2h15 d'éducation artistique/musicale, 2h15 puis 4h15 de découverte du monde (sciences, informatique, environnement, éducation civique) et 1h30 d'une langue étrangère (le plus souvent l'anglais et uniquement à l'âge de 9 ans et 10 ans faute d'enseignant habilité).

Chine (de 6 ans à 10 ans, voire 11 ans mais alors il y aura une année de moins au Collège) : 31 heures par semaine (5 jours) reparties majoritairement et à parts à peu près égales sur les trois matières chinois, maths et anglais (pas d'autre choix de langue étrangère), le reste étant pour 1h ou 2h de sport, éducation artistique et découverte du monde chacune.


III Collège

France (de 11 ans à 14 ans) : 25 à 28 heures (selon un système d'options) par semaine (4 jours et demi) reparties en environ 4h-5h de français, 3h30-4h30 de maths, 3h-4h de sport, 3h-4h d'une première langue étrangère (le plus souvent anglais mais aussi allemand ou espagnol), 3h d'une seconde langue étrangère à partir de 13 ans (anglais pour ceux qui ne l'ont pas prise en première langue et sinon au choix entre espagnol, allemand, italien, russe, chinois, japonais ou autre... selon disponibilité dans l'école), 3h-4h d'histoire/géographie, 3h-7h30 de sciences/techniques/informatique (horaire de plus en plus important à chaque passage de classe supérieure), 2h-4h d'éducation artistique/musicale et 2h-3h de latin ou grec ancien ou d'une troisième langue étrangère,

Chine (de 11 ans, ou 12 ans si une année de plus en Élémentaire, à 14 ans) : 40 heures par semaine (5 jours) reparties, comme en Élémentaire, majoritairement et à parts à peu près égales sur les trois matières chinois, maths et anglais, le reste étant pour 5h-7h de sciences (biologie, physique, chimie mais pas d'informatique ni technologie), 2h d'histoire/géographie, 2h d'instruction civique ; Le sport et l'éducation artistique/musicale sont selon disponibilité de temps, c'est à dire souvent purement abandonner.

Remarque : le suivi de la scolarité par les parents s'effectue à peu près de la même façon dans les deux pays par la signature régulière des cahiers ou contrôles et des entretiens avec les professeurs à la fin des semestres (obligatoire en Chine et à la demande des parents en France).

IV Lycée

France (de 15 ans à 17 ans) :
* la voie dite « professionnelle » pour préparer un métier plutôt à un poste « d'ouvrier » (pour simplifier),
* la voie dite « technologique » pour préparer un métier plutôt en tant que « technicien » ou « agent de maitrise »,
* la voie dite « générale » (suivi par la majorité des élèves) qui se divise en trois séries, dites « Économique et Sociale », « Littéraire » et « Scientifique » et qui conduit normalement à la poursuite d'étude en Université ou Écoles dites « d'ingénieur » (système d'écoles typiquement français, plutôt élitiste recrutant sur livret scolaire et/ou concours} : 30 à 40 heures (selon un système complexe d'options obligatoires et facultatives) par semaine reparties en environ 5h30 de sciences/techniques/informatique, 4h30 de français, 4h de maths, 4h d'histoire/géographie, 3h de la première langue étrangère, 2h de sport et 6h à 9h parmi la deuxième langue étrangère, la troisième langue étrangère, des heures supplémentaires de sciences/technologie/informatique, des sciences dite économiques et sociales, le sport, l'éducation artistique/musicale, le latin, le grec ancien... La fin du lycée est ponctuée par le passage du baccalauréat, le « Bac », diplôme national sans finalité professionnelle permettant le passage automatique en Université (taux de réussite en 2009 au Bac de 86% et d'environ 80% les années précédentes). Le cycle universitaire français s'est depuis quelques années calé sur les cycles universitaires internationaux en « LMD », Licence (3 ans) puis Master (2 ans, soit niveau Bac + 5 ans) puis Doctorat (3-4 ans). Pour les Écoles d'ingénieur, il y a 2 ans (voire 3 ans en cas d'un premier échec fréquent) d'école préparatoire, accessibles sur examen du dossier scolaire et entretien après le baccalauréat puis passage de concours d'entrée en Écoles d'ingénieur dont la scolarité dure 3 ans (soit niveau Bac + 5 ans ).

Chine (de 15 ans à 17 ans) :
* l'arrêt de la scolarité et l'entrée dans la vie active,
* la voie « professionnelle »,
* la voie « générale » (suivi par la majorité dans les villes, à préciser pour les campagnes) qui se divise en deux séries « Littéraire » et « Scientifique » : 40 heures par semaine reparties, comme précédemment, majoritairement et à parts à peu près égales sur les trois matières chinois, maths et anglais, le reste étant pour les deux séries sur les sciences, l'histoire/géographie, l'instruction civique et pour la série « Littéraire », un renforcement en histoire/géographie et instruction civique tandis que pour la série « Scientifique », un renforcement en sciences. La fin du lycée est ponctuée par un examen régional, le 高中毕业考试 Gāozhōng bìyè kǎoshì sans finalité professionnelle.

L'entrée à l'Université dépend du résultat à un examen national, le Gaokao 高考 Gāokǎo. Environ un tiers (33%) des lycéens entre à l'Université sur le résultat du Gaokao 高考 Gāokǎo et les deux tiers restant (66%) poursuivent différentes scolarités privées (en payant) soit à l'Université soit dans d'autres écoles (délivrant des diplômes peu reconnu) ou entrent dans la vie active.

En définitive, la scolarité française est moins chargée en heures de classe (pour les heures de travail à la maison, cela est également moins chargé en France) et plus diversifiée dans les matières alors que la scolarité chinoise est plus chargée et axée principalement sur les trois matières chinois, maths et anglais. Ainsi, des activités extrascolaires sont possibles en France et peu envisageables en Chine.

A contrario, la scolarité française ressemble à la scolarité chinoise sur le fait que l'orientation scolaire française est fortement dépendante des notes obtenues dans les trois matières français, maths et première langue vivante (souvent l'anglais).

Les classes en France sont d'au maximum 32 élèves et celle en Chine sont de 40-60 élèves.
L'objectif en France est davantage de donner un niveau minimum (naturellement le plus élevé possible) à l'ensemble des élèves, et tans pis pour les bons élèves qui ont déjà dépassé le niveau de la classe.

L'objectif en Chine est de sélectionner les meilleurs élèves, et tans pis pour ceux qui ne suivent pas.

Voilà des premiers éléments... que je soumets à la critique (constructive) de l'ensemble des membres du forum. ( france-chine@yahoogroupes.fr )

 Arnaud Sauvage
 

suitebleue.gif (67 octets) La foire aux questions


Modifiée le 26 février 2016