Énergie - Argent - MLM


Énergie, Argent et MLM, impact du MLM sur votre développement personnel
avec Paul Pyronnet , publiée le 16 févr. 2014

Je vais vous donner quelques détails qui vont vous permettre de comprendre l'impact de cette affaire. Entre 1890 et 1990, sur 100 ans il y a un peu près dans le monde (3 600 000) 3 millions 6 cent mille personnes qui sont devenues millionnaires, d’accord en 100 ans. Entre 1991 et 2001 on a doublé ce chiffre, on est passé à (7 200 000) sept millions deux cent milles.

On a fait en dix ans l'équivalent de ce qu'il y a un siècle. C'est les vrais chiffres ça.

Millionnaires du marketing de réseaux

Ensuite d'ici 2015, c’est à dire entre 2001 et 2015, on attend (18 600 000) dix-huit millions six cents mille personnes qui seront devenus millionnaires.

85% cette population sera liée au marketing de réseaux.

Ça fait 40 ans que ça existe, mais depuis ces dix dernières années ça a pris un essor considérable dans le monde. Le chiffre d'affaires qui est généré dans le monde par le marketing de réseaux c’est absolument colossal. J'ai d'autres trucs que je pourrais vous montrer pour son impact. Donc, ça en fait du coup le meilleur ascenseur social pour ces dix prochaines années.

En France, le marketing de réseaux à générer en trois ans plus de (100 000) cent mille emplois. Je parle de gens qui paient les cotisations. Je ne te parle pas des gens qui ont lancé et qui ne font rien, (100 000) cent mille emplois en trois ans. C'est l'entreprise la plus performante et c'est pour ça qu'il y a deux ans, l'État avec le soutien de … a mis le paquet pour restructurer légalement le développement du marketing de réseaux. Parce qu'ils se sont rendu compte que cela avait un impact énorme. Ils ont mis une énorme priorité là-dessus. Il y a des droits, il y a des accords qui sont passés avec l'État, avec la recherche d'emploi, … je vous les montrerai après.

Alors, hélas en même temps vous avez 3 fois plus de pauvres dans le monde, en même temps l'écart s'oppose.

Vous savez ce qui fait la différence? Et là regardez bien parce que ça vaut le coup. Ça vaut son pesant d'or. C’est pour ça que j’en parlais aux coaches. J’avais fait ça pour les coaches. Parce que voilà les freins que vous trouvez chez les gens qui vont vers plus de pauvreté et voilà les caractéristiques vous trouvez chez ces gens qui vont vers plus de richesse et notez-les, parce que je peux vous dire ça paie.

Freins habituels

Et la synthèse de ça, je vais commencer par le global. Les qui sont allés par là sont des gens qui sont … Je vais commencer par là. Le frein le plus fort, c'est le fait de rejeter la responsabilité à l'extérieur. C’est tout ce qu’on voit nous en PNL en terme de réactivité. Toutes les postures qui entraînent les situations de victimisation ou de plainte.

- Responsabilité extérieure

La responsabilité, je remets la responsabilité, ce n’est pas moi, c'est les autres. Sans les autres je ne pourrais pas.

- Confort immédiat

Ensuite c'est le confort immédiat. Vous vous souvenez? Je recherche un confort immédiat et on verra bien plus tard. Ça me fait chier. J’ai autre chose à faire. Moi je vais boire un pot ou je vais regarder la télé. Alors que d’autres que d'autres se demandent comment ils vont faire évoluer leur vie.

- Manque de discipline

C'est le manque de discipline. Je décide un truc et trois jours après je passe à autre chose. Vous voyez, j’ai un manque de discipline.

- Croyances négatives

C’est les croyances négatives, ça c'est absolument, croyance en terme de je crois pas que je le mérite, je crois que j’ai pas la capacité, de toute façon c'est pas important pour moi. Laisses tomber.

-Faible apprentissage

Les faibles niveaux d'apprentissage, les gens n'ont pas développé leur apprentissage, leurs capacités d'apprentissage. Ils ne savent pas transformer les situations. Faible niveau, ils peuvent avoir de l'argent, par les parents, par tout ça et rester dans des faibles niveaux d'apprentissage. Ils peuvent naître dans des chaussures ou avec une cuillère en or dans la main. Mais ils n’en tirent pas d’apprentissage. Ils peuvent toucher le loto. Ils peuvent avoir des opportunités. Mais ils n’en tirent aucun apprentissage. Alors que d'autres ont des échecs, ont des difficultés, mais les transforment. C'est de ça qu'on parle, quand on parle de faibles niveaux d’apprentissage.

-Maintien des habitudes

Ils maintiennent leurs habitudes. Ils font toujours la même chose. On a fait ça dans la famille, pourquoi je ferais autrement. Voyez, c’est les programmes d'avant. Je fonctionne parce que mon cerveau sait qu'il aime ce qui est habituel et donc je ne change rien. Je continue à agir comme j'ai toujours agi. C'est la culture, c’est le machin. Donc pour faire différemment, non je ne ferai pas différemment.

-Irrespect de soi

En général ils ont en commun le fait de ne pas se respecter, encore moins de respecter les autres et encore moins l'environnement.

-Faible contribution

Ils ont un très faible niveau de contribution.

Ça c'est les gens qui tournent par là. Parce que c'est beaucoup plus facile d'aller par là. C'est beaucoup plus facile. Pourquoi? Parce que le cerveau est capable de s'endormir sur de l’insatisfaction. Vous pouvez avoir un carton dans l'entrée qui va vous déranger parce que c'est nouveau. Mais au bout de trois semaines, y va plus vous déranger. Pourquoi? Parce que le cerveau, vous savez c’est la grenouille que vous mettez dans l’eau chaude. Si vous faites chauffer l'eau tranquillement, la grenouille elle cuit dans l’eau. Mais si vous la mettez dans l'eau très chaude, la grenouille elle réagit. Et notre cerveau a besoin de temps en temps qu’on lui envoie un coup de pied dans le derrière, pour dire « Oh tu te rends compte-là que si tu continues à fumer y va se passer mal». On a tendance un peu, comme je dis parfois, à tomber du 10è étage et devant chaque étage de dire pour l'instant ça va. Ça c'est les freins les plus fréquents que vous verrez. Enfin c'est super pour les coaches.

Talent

Alors, voilà les trois grands trucs qu'on va retrouver chez les gens qui ont eu la plus grande réussite. Si on prend d’abord, quoi qu'ils aient fait, ils l'ont fait avec talent et plaisir. Mais le talent n'empêche pas le travail. Il faut du talent et du travail. C'est la passion. Ils sont été animés de passion.

-Leviers technologiques

La deuxième, c'est qu'ils ont utilisé des leviers technologiques. Voyez, c’est-à-dire qu’ils sont allés chercher des technologies. Prenons David par exemple Laroche qui utilise les technologies à fond internet parce qu'il a travaillé là-dessus, Il ne l’a pas appris comme ça. Il a travaillé, on n'a pas ce résultat-là comme ça en restant assis devant sa télé tous les soirs.

Réseaux de niveau 3

Et puis enfin, ils ont utilisé des réseaux niveau 3. On en parlera tout à l’heure. Il y a trois types de réseaux. On parlera des réseaux niveau 3 qui correspondent au MLM

Points communs des riches

Responsabilité intérieure

Et les points communs de ceux qui sont riches et pas forcément riche économiquement. Mais qui ont une vie riche. Ils sont capables de transformer les choses. Ce sont des gens qui mettent la responsabilité à l'intérieur. C’est peut-être le levier plus important. Je suis le premier responsable des résultats que j’obtiens, de ce que je vis, de mes relations, etc. Je suis le premier responsable.

- Confort futur

La deuxième chose c'est qu'ils sont dans un confort, mais futur. Ok je vais me donner aujourd'hui parce que je crois à un futur de meilleur confort. C’est-à-dire que j'accepte l'idée de la frustration du moment présent et je travaille ses frustrations. Non pas pour me plaindre, mais bien au contraire pour dire : « ok je peux plus que ça et je fais le distinguo entre la frustration que j’ai maintenant et l’ambition que j’ai pour demain.

-Discipline

Ils ont de la discipline. Quand ils ont pris une décision, ils ont cap et ils s'y tiennent. Et ça se travaille. C’est du muscle. Ça en fait rien d'autre et bien sûr qu'il faut une belle ambition pour pouvoir être discipliné. Il faut une énergie qui va avec. Et on travaille ce qu'on appelle les rituels, ritualiser la réussite, les habitudes.

-Croyances positives

Ils ont des croyances positives sur eux-mêmes, les autres, le monde.

-Apprentissage

Ils ont une grosse capacité d'apprentissage. Quand ça ne marche pas on fait autrement. On n'apprend des situations et on construit avec. On apprend des situations construit avec. On apprend des situations on construit avec. Et quel que soit la réussite ou l’échec, l’échec n'est plus à l'extérieur et la réussite n’est plus à l'extérieur. Elle est dans ce que je fais de la situation. Ça va, ça vous parle?

-Évolution des comportements

Enfin ils ont une évolution de leurs comportements. Pourquoi? Parce qu'on sait que c'est dans l'attitude que les résultats arrivent. Vos comportements conditionnent vos résultats et plus vous allez améliorer vos comportements, plus vous allez hausser vos capacités, plus vous irez loin.

-Respect de soi

Enfin ils ont un respect d’eux-mêmes. Ils sont authentiques avec eux-mêmes. Ils sont profondément à l’écoute d’eux-mêmes et en même temps des autres. Parce que sinon ça ne marche pas.

-Grande contribution

Et puis enfin, ils sont non pas dans la faible contribution Mais ils donnent. Ils cherchent à contribuer. C'est-à-dire que leur action soit source de développant pas seulement pour eux-mêmes, soit sur le plan financier ou tout autre, mais aussi pour les autres. Ils sont animés de ça. Ça vous parle?

(Et il reste encore plus de 40 minutes de visionnement)

Pour me contacter par email

Pour plus d'information sur les produits