Lien vers lechinois.com


 


Chroniques  lechinois.com

Liste de documents et références relatifs aux arts chinois
par Robert Boudreault

CHANG Chao-Kang & Werner BLASER  « Architecture de Chine », Éditions André Delcourt, Lausanne, 1988, 175 p.

COMENTALE Christophe « La Chine à travers les peintres », Éditions Conti, 1991, 143 p. [Bref historique et notes biographiques d’environ 40 peintres importants].

GUAY Michel   « La civilisation chinoise », Éditions de l'homme, Montréal,  1986, 270  p.  [Synthèse et vue d’ensemble publiée à l'occasion de l'exposition CHINE: TRÉSORS ET SPLENDEURS]

MAYER Fred & Helga BURGER « L’opéra chinois », Éditions Denoël, Paris, 1982, 125 p. [Opéra de Pékin, Gezai, de Canton, Chao, Hoklo].

MOUTAULT Ch. « Les taichi de Ju MING », Tao Yin (7, mars-avril 1998) :71. [4 illustrations de sculptures récentes.]

SHITAO  « Les propos sur la peinture du moine Citrouille-amère » (traduit par Pierre RYCKMANS), Éditions Hermann, coll. Savoir sur l'art, Paris, 1984, 261 p.

leChinois.com/arts

TANG-LOAEC Rinnie et Pierre COLOMBEL  « Une image de marque », Revue de l'Unesco (199?:14-15).  [Origine de l'écriture chinoise.]

WANG Tun Ken « De la peinture chinoise à l’art de la spirale », Génération Tao (15, avril-mai-juin 2000) :36-40. [Relations entre les théories du Ba gua et du taiji et les styles internes; selon lui, « le tao, c’est lorsque notre corps cherche une union, une symbiose avec la nature. »; à propos des styles des animaux, il précise : « …ce qu’il faut retenir pour la pratique : le caractère et l’esprit des animaux importent plus que le mouvement. »; Zhuang zhen  était le nom de la pratique martiale enseignée par DONG Haichuan avant qu’elle ne soit systématisée sous le nom de Ba Gua Zhang, cette première appellation signifie « tourner en rond » ou à l’origine « pousser le moulin ». Propos recueillis par Eddy MARIE-LUCE.]

WHEELER-SNOW Loïs  « Théâtre sur la Chine », Éditions Stock, Paris,1973. [L’auteure est comédienne et a séjourné en Chine en 1970].

Sites Internet

Illustration du pipa http://www.philmultic.com/pipa/french.html  .
Il s’agit d’une photo montrant Mme Liu Fang, de Montréal, jouant du pipa.

Le site officiel de Liu Fang vous retrouverez aussi sa biographie et des échantillons de musique traditionnelle interprétées par l'artiste.

Pour des peintres chinois contemporains : http://www.galeriedumonde.com

Musique

Il existe plusieurs disques compacts de musique chinoise jouée au Zheng, pipa ou erhu

Saint-Nicolas, 29 avril 2001

 

Suggestions de lectures:

1. La philosophie chinoise
2. Un aperçu de l'histoire de Chine
3. Les arts chinois
4. Les coutumes chinoises
5. Le taijiquan et le qigong
6. La littérature chinoise
 

Portraits historiques

1. Confucius
2. Laozi
3. Mozi
4. Sunzi
 


Que l’on s’intéresse à la performance sportive, à la tradition, à la simple conformité gestuelle, à la santé ou aux applications martiales, une stratégie pour acquérir une culture générale du taijiquan comporte un apprentissage de la forme, la maîtrise des principes régissant les gestes et le développement de l’harmonie du mouvement. Cette harmonie requiert une connaissance de la pensée chinoise et de la société qui a donné naissance à cet art martial. À l’heure de la mondialisation, il est pertinent que le taijiquan serve de fondement d’un contrat culturel, car par cette culture de soi on développe sa volonté, on cultive son esprit, on épanouit sa personne et la met au service de la société.

WUMING TAIJI, CONFUCIUS ET LAOZI, VOIE CULTURELLE par commandes postales.
       Wuning Taiji Robert Boudreault



Pour les commandes postales de mon récent livre:
WUMING TAIJI, CONFUCIUS ET LAOZI, VOIE CULTURELLE.
Libellez un chèque au nom de
Robert Boudreault:
Canada 27$CAD
ou un mandat postal:
U.S.A. 28 $CAD
France 35$CAD.
et postez à:

Robert Boudreault
867, rue des Ormes
Lévis  QC  G7A 4A7
Canada


Votre exemplaire vous sera posté dans les 10 jours de la réception de votre commande.



Dictionnaire du taijiquan
Robert Boudreault
Les Ateliers de taiji. 2007
3ème édition revue
et mise à jour
ISBN 2-9805604-0-5
      

Que signifient les mots Tai, Ji et Quan ? Quels sont les origines et les caractéristiques de cet art martial chinois ? Quels bénéfices peut-on en retirer ?

Avec 70 rubriques, 2 annexes, 180 références et un index de plus de 200 entrées, le Dictionnaire de taijiquan vous renseigne sur les principaux aspects historique, technique, philosophique et culturel de cet art merveilleux.

Plus qu’une simple technique, le taijiquan est un art de l’esprit, l’esprit d’une tradition et la tradition d’une civilisation. Il est l’expression de l’harmonie de l’intérieur et de l’extérieur, de l’esprit et du corps, de Laozi et de Confucius.
 


Le Dictionnaire du taijiquan n'est plus disponible


Robert Boudreault enseigne depuis 1985, d’abord au Centre Psycho-corporel et à l’Université Laval, puis au Service des Loisirs de la Ville de Lévis, à la Maison des Aînés de Lévis, au Manoir Manrèse de Québec, au Centre de Yoga de Sainte-Foy et à la Fondation québécoise du Cancer.

Depuis 1996, il poursuit un programme de formation continue en arts martiaux internes chinois.


Retour à la page des Chroniques

 


Première édition 21 février 2005
Modifiée le 15 février 2016