Lien vers lechinois.com



 

 


Chroniques  lechinois.com

LES MARCHANDS AMBULANTS CHINOIS

CROZIER FAULDER H.
« Chinese hawkers »

Traduit et annoté par Patrick Le Chevoir
(Son blog: Le Xiao Long)

Résumé: Comme nous l'avions déjà constaté à propos de l'article de NACKEN, l'article ici traduit (« Chinese Hawkers, in The Journal Of China, Volume XXI, december 1934, Shanghai, pp. 271-277 ») est un des rares articles occidentaux entièrement consacrés aux colporteurs chinois. Nous tenons à préciser que ce deuxième article concerne la ville de Shanghai. En effet, à aucun moment l’auteur ne précise le lieu de ses observations mais grâce aux légendes qui accompagnent les photographies situées en fin de l’article original, nous pouvons être certains qu’il s’agit bien de Shanghai et de ses environs.

Afin de faciliter la compréhension de certains passages, nous avons choisi d’introduire des caractères chinois (police utilisée : arial unicode ms) suivis de leur transcription (pinyin) et quelques notes de bas de pages reconnaissables par leur position entre crochets. Les autres signes tels que les guillemets, les parenthèses et l’utilisation de l’italique sont à attribuer à l'auteur. Bonne lecture...

John Bunyan est sans aucun doute le plus célèbre rétameur ambulant que le monde ait connu. Pourtant, il semble quelque peu injuste de faire une telle déclaration car ce n’est pas grâce à son talent de rétameur qu’il devint mondialement célèbre. En effet, l’humilité de sa vocation fut peut-être la raison pour laquelle les gens se tournèrent vers ses œuvres avec étonnement. Les temps changent et, bien que les rétameurs itinérants ne parcourent plus les rues de Bedford, si nous devions nous installer au coin d’une rue ensoleillée de Chine, nous n’attendrions pas longtemps avant d’entendre le fameux « ting-tink, ting-tink » du rétameur lorsqu’il déambule, portant sur ses épaules, suspendus aux extrémités de sa perche, son four portable et l’attirail complet pour réparer casseroles et poêlons, ou pour s’acquitter des innombrables petites tâches qui incombent à son sort.






Laissons de côté le cas du rétameur, car la Chine regorge d’artisans itinérants et de vendeurs de rues, à tel point qu’il n’existe probablement aucun pays au monde qui puisse rivaliser en nombre ou en variété d’articles offerts à la vente. Ils doivent certainement se situer sur le plus bas barreau de cette échelle, au sommet de laquelle, métaphoriquement parlant, reposent nos renommés « Merchant Princes ». Généralement, ils ne sont même pas sur le plus bas barreau, mais ne demandent pas mieux que de rester sur le sol, leurs marchandises éparpillées, exposées aussi bien aux regards des passants qu’à la poussière de la rue. Tandis que quelques-uns resteront assis toute la journée derrière leur petit stock de marchandises et ne prononceront pas un mot avant l’arrivée d’un acheteur, les autres, jamais silencieux, accroupis, scanderont une chanson sans fin qui vante la qualité de leurs marchandises.

Malgré l’immense diversité des articles qu’ils ont à vendre, on peut aisément les ranger dans trois classes : la première, la plus importante, comprenant les vendeurs de nourriture et de boissons ; la seconde, les vendeurs d’articles allant des pièces de soie et satins aux écrous et boulons, à la manière des anciens colporteurs ; et pour finir les vendeurs de « services » (bien que ce terme ait une connotation moderne) tels que notre ami le rétameur, l’écrivain public, le cordonnier, le diseur de bonne aventure ou l’homme qui répare si adroitement les tasses cassées.


Peu de Chinois cuisinent bien. Même le riz, qui constitue leur nourriture de base est rarement bien cuit, et jamais de la même manière. De plus, beaucoup de Chinois, loin des champs et des villages, remplacent les bêtes de somme et ne savent jamais exactement où ils seront lorsque l’heure du repas sonnera, ou lorsque la faim se fera ressentir. En outre, la préparation de beaucoup de mets de choix que les basses classes préfèrent nécessite des appareils spéciaux ou l’utilisation d’une huile spéciale. Par conséquent, bien que le prix de cet équipement ou de cette huile soit très bas, la plupart de ces gens sont si misérablement pauvres qu’il ne leur viendrait pas à l’esprit de s’acheter cet équipement ou la quantité d’huile nécessaire pas plus qu’il ne nous viendrait à l’esprit d’acheter l’avion qui transporte notre courrier. Comme nous pouvons nous y attendre, il y a un commerce assez prospère autour de ces cantines, ou ce qui passe pour tel, parmi les personnes qui ont à vivre la plus grande partie de leur vie avec un ou deux dollars (or) le mois. Effectivement, les entreprenants « seeaw-faih » [ 小 販 xiao fan] s’emparent d’un large pourcentage de ce marché. Voici un homme qui transporte avec lui un restaurant en plein air. Ses méthodes, jugées selon les standards des arts de la vente moderne, sont assez correctes. Il vend aux gens ce qu’ils aiment, il est à leur disposition et le service est très rapide. C’est certainement pour la simple raison qu’il transporte son restaurant avec lui sur l’épaule et l’installe juste à côté de ses « prospects »

 

Suite

Retour à la page des Chroniques

 

Des titres à consulter
chez amazon
.fr alapage.com amazon.ca
et Fnac.com

Dictionnaires et lexiques

Nouveau petit dictionnaire français-chinois
avec pinyin 
> amazon.fr  
Fnac.com

10000 mots usuels : Dictionnaire chinois-français
avec transcription phonétique chinoise en pinyin
> amazon.fr   Fnac.com

Dictionnaire chinois-français 
> amazon.fr  Fnac.com

Dictionnaire concis fr/ch ch/fr  
> amazon.fr alapage.com
Fnac.com
Dictionnaire kuaisu chinois-français
Accès multiples aux mots composés
快速检字法汉法多向检词词典
Kuàisù jiànzìfà hàn fǎ duō xiàng jiǎn cī cídiǎn

> amazon.fr  alapage.com  Fnac.com

Dictionnaire français chinois en images  
> alapage.com 
Fnac.com

Dictionnaire Ricci des caractères chinois
Édition en 6 tomes et une annexe
> amazon.fr  alapage.com  Fnac.com
Dictionnaire Ricci de caractères chinois,
coffret 2 volumes et un index
> amazon.fr  alapage.com 
Fnac.com

DICO pratique français-chinois
avec transcription pinyin
>  Fnac.com

L'imagerie français-chinois 
> amazon.fr  alapage.com  Fnac.com


Dictionnaire pratique français-chinois.... 
> amazon.fr 

Les Mots choisis français-chinois  
> alapage.com 
Fnac.com

Dictionnaire de la langue française avec explications bilingues
Larousse Compact français-chinois
> Fnac.com

Nouveau dictionnaire français chinois chinois français
> amazon.fr  Fnac.com

Dictionnaire kuaisu chinois, anglais, français
Chinese, English, French kuaisu dictionary
avec l'étymologie des caractères, Kuaisu jian zi fa
Roland Sanfaçon avec la collaboration de Chau Nguyen ... et al.
> amazon.fr  amazon.ca  alapage.com
> amazon.com  

Dictionnaire d'agriculture
chinois - français - anglais - sciences de l'animal 
> amazon.fr  amazon.ca

Vocabulaire de base
du chinois moderne (chinois-français) 
>  alapage.com

Lexique de termes économiques français - chinois
 - anglais / chinois - français - anglais 
>  alapage.com 
Fnac.com

Dictionnaire chinois - français
d'économie et politique rurale 
>  alapage.com

Terminologie mathématique en chinois moderne 
> amazon.fr  alapage.com

Dictionnaire de la civilisation chinoise
de Collectif 
> amazon.fr alapage.com Fnac.com

 

 


Première édition 25 avril 20045
Modifiée le 11 décembre 2015